Veillée de Noël et les 13 desserts en Provence

…..Selon les régions il existe quelques différences pour la veillée de Noel et les 13 desserts en Provence mais chaque famille prépare  pour le gros souper un repas  maigre et surtout les fameux 13 desserts  qui seront dégustés après la messe de Minuit.

Enfin la soirée tant attendue arrive et pendant que les femmes s’activent au fourneau, les hommes et les enfants choisissent sous l’appentis  de bois une belle bûche de cerisier ou d’olivier pour faire la flambée dans la cheminée. c’est la préparation du  » cacho fio »

Par trois fois on lui fait faire le tour de la salle puis le maître de maison l’arrose d’un verre de vi  cuit et tous s’écrient : «  allégresse, allégresse, les beaux enfants, que Dieu nous comble d’allégresse! Avec Noël tout vient bien, Dieu nous fasse la grâce de voir l’année prochaine et, sinon plus nombreux, puissions nous n’y pas être moins » et le plus jeune et le plus vieux déposent le gros morceau de bois dans l’âtre et à la première flamme tous s’écrient : «A la bûche boutefeu ! »

La table est ensuite dressée : trois belles  nappes blanches et empesées sont étalées (une pour le  24 au soir, la deuxième pour le 25 à midi et la troisième pour le soir du 25  décembre) puis les trois chandeliers (en référence à la Trinité), les trois assiettes de lentilles et la plus belle vaisselle de la maisonnée. Dans certaines familles encore on ajoute un couvert : c’est la place du pauvre ou de celui qui est seul.

Le repas de la veillée de Noel  consiste souvent en une salade de cèleri à l’anchoïade, d’un plat de cardes, d’épinards aux clovisses, d’escargots, de morue ou de muge ou bien encore d’un poisson de rivière selon l’endroit.

Bientôt Minuit va sonner et tous se dépêchent de se rendre à l’église du village pour assister à la messe et admirer la crèche (parfois vivante).

Certaines sont très renommées telles celle de Séguret ou de Saint Rémy en Provence.

De retour la première chose à faire c’est de placer l’enfant Jésus dans l’étable de la crèche et de savourer le dessert.

Les treize desserts (en référence à Jésus et ses 12 apôtres) sont composés des quatre Mendiants ( représentant les 4 ordres mendiants :amandes, noix, raisins secs et  figues sèches qui forment le nougat du pauvre ou des Capucins) , des dattes ( symbole de la fuite de la Vierge et de Joseph vers l’Egypte, de noisettes,  de nougats blanc et noir, de la pâte de coings, de la confiture de pastèques,de fruits ( poires, raisins, melon inscrit, mandarines…),de fougasse ou pompe à l’huile, d’un gâteau (la bûche), de fruits confits d’Apt ou des calissons d’Aix en Provence…..