Berlingots et Papalines : deux douceurs du Comtat Venaissin et d’Avignon.

Berlingots et Papalines : deux douceurs de la Provence !

Si le berlingot est né au temps des Papes d’Avignon, au XIVème siècle, il n’en est rien de la papaline qui n’a vu le jour qu’en 1960 ! Un avignonnais, Auguste Blachère,  assembla en 1835 60 plantes cueillies sur les pentes du géant de Provence ( le Ventoux) . Après une savante et secrète macération, distillation et ajout de miel la liqueur d’Origan voyait le jour ! elle devint l’un des digestifs les plus populaires de France aux qualités thérapeutiques, puisqu’elle se révéla efficace contre le choléra qui sévit à Avignon en 1884 et en 1960, des maîtres pâtissiers du Vaucluse créèrent le fameux chardon rose en enrobant  cette liqueur  à du chocolat à  72 %  recouvert d’une fine couche de chocolat  rose. Aujourd’hui cette subtile et délicieuse sucrerie est inscrite au Patrimoine National des spécialités Françaises de chocolaterie et toute pâtisserie qui se respecte dans la cité des Papes ou dans le Comtat Venaissin la propose aux hôtes de passage. L’origine du berlingot est plus confuse.  Bon nombre de régions  prétendent  être le berceau  du bonbon à 3 facettes : étymologiquement il serait transalpin ( berlingo signifiant table aurait donné son nom à  ce bonbon fabriqué sur un tréteau familial),  les armateurs de Nantes l’auraient rapporté des Amériques…Ce dont on est sûr c’est qu’il est un lingot bisoté, bizarre mais savoureux et tous les Provençaux vous le diront : le berlingot est bien né à Carpentras! Son histoire est très simple : le pape Clément V fuyant les troubles de Rome s’établit  à Carpentras, capitale du Comtat Venaissin et  décida de fêter grandement  la dissolution de l’ordre des Templiers en 1312 . La réception qui eut lieu dans l’actuel palais de justice fut somptueuse et le cuisinier du pape  façonna des bâtonnets de sucre agrémentés de caramel, menthe et citron pour étonner les convives. Il présenta au souverain pontife sa création sur un plateau d’argent et invita celui ci à le découper avec des ciseaux d’or. Clément V, Bertrand de Got de son vrai patronyme, s’éxécuta :  le berlingot était né pour purifier ….l’haleine et depuis 700 ans les berlingots  du pape contribuent à la gloire de Carpentras . qu’on se le dis :  berlingots et papalines sont à déguster…. religieusement….