Le Pont du Gard

Le Pont du Gard est un pont-aqueduc romain sur trois niveaux, enjambant le Gardon. Site classé, c’est une visite à ne pas manquer dans notre belle Provence ! 

La petite histoire du Pont du Gard

Bâti aux alentours du Ier siècle, il assurait l’acheminement de l’eau d’Uzès jusqu’à Nîmes. 

La ville de Nîmes, autrefois Nemausus, comptait de nombreux puits : la construction de l’aqueduc n’était donc pas une nécessité vitale. Ouvrage prestigieux, il servait en majorité à alimenter le thermes et les fontaines de la ville. 

À partir du Vème siècle, l’entretien devient compliqué à cause des dépôts calcaires. De plus, les Francs occupent la région d’Uzès et les Wisigoths celle de Nîmes, ce qui contribue grandement à l’abandon du Pont.

Pendant près de 7 siècles, le Pont a subi de nombreuses dégradations, telles que les pierres, récupérées pour les constructions aux alentours.

La Renaissance et le Pont

En 1647, l’évêque de Nîmes alerte les États de Languedoc sur la situation : le pont représente un danger de ruine. Des travaux sont alors entrepris jusqu’en 1704 pour éviter l’effondrement. 

D’autres restaurations ont eu lieu en 1842 puis en 1855 afin de réhabiliter au mieux le pont.

Visiter le Pont du Gard

En 2000, un projet d’aménagement du site a été lancé afin de préserver ce monument historique ainsi que ses alentours. 

Le Pont du Gard est un des monuments français les plus visités ! Pour cause, le site du Pont propose des événements toute l’année. Animations, soirées théâtre, spectacle lumineux, il y en a pour  tous les goûts ! Programme à découvrir sur le site Web du Pont.

Découvrez nos hébergements près du Pont du Gard !